Quel moyen

Quel moyen,

Si l’on n’espere

D’aimer pour rien,

Et d’aimer bien ?

Ah ! je dy

Fy, Fy,

D’une Beauté severe ;

Ah ! je dy

Fy, Fy,

D’un coeur trop endurcy.

Une voix

Se fit entendre

Du fonds d’un Bois,

Jusqu’á trois fois.

Ah ! je dy

Fy, Fy,

De qui n’ose entreprendre ;

Ah ! je dy

Fy, Fy,

D’un Amoureux transy.

SOURCES LITTÉRAIRES

A. Nouveau recueil des plus beaux airs de cour, Paris [1669] (fin 1669), p. 122 [RVC-13/ 121]

B. Nouveau recueil des plus beaux vers mis en chant, augmenté […], […], Paris, Guillaume de Luynes, 1680, p. 534 [RVC-15/ 121]. Dans l'exemplaire F-Pn/ Rés. Vm. Coirault 164, la même page est reproduite à la fin du volume, p. [594] ; il s'agit peut-être d'une erreur de reliure.

ATTRIBUTION

A, B. "Mr. Quinault".

SOURCES MUSICALES

Je n'ai pas encore localisé de source.

ATTRIBUTION

Les sources A et B donnent comme titre "Menuet de M. de Lully" (Jean-Baptiste Lully).

NOTE

Pas de variantes.