Vous savez l'amour extrême

I. CHANSON SUR UN AIR / de Gavote. Un Berger chante les deux premiers vers, & le / Chœur les repete. M. Fernon.

Vous sçavez l’amour extréme

Que j’ay pris dans vos beaux yeux ;

Le Berger continuë .

Hastez-vous d’aimer de mesme,

Les momens sont précieux ;

Tost ou tard il faut qu’on aime,

Et le plutost c’est le mieux.

Le Chœur repete .

Un autre Berger chante, M. le Gros .

En douceurs l’Amour abonde,

Tout se rend à ses appas ;

Le Chœur repete ces deux vers .

Le Berger continuë .

On ressent ses feux dans l’Onde,

Et dans les plus frois climas ;

Il n’est rien qui n’ayme au monde,

Pourquoy n’aimeriez-vous pas ?

Le Chœur repete .

SOURCES LITTÉRAIRES

A. Ballet des Muses, Dansé par sa Majesté à son Chasteau de S. Germain en Laye le 2. Decembre 1666, Paris, Robert Ballard, 1666, p. 19-20 [Rés-Yf-1562] ou 7-8 [Rés-Yf-1559]

B. Nouveau recueil des plus beaux airs de cour, Paris [1669], p. 59 [RVC-13/ 056]

ATTRIBUTION (Voir la note sur Le Ballet des Muses)

B. "M. Quinault".

SOURCES MUSICALES [LWV 32/7]

C. Ballet des Muses dansé devant le Roy a St. Germain en Laye en 1666 [...], Paris, BnF, Dépt. de la Musique, Rés. F. 521

D. Le Ballet des Muses dansé par sa majesté à son chasteau de St Germain en Laye le 2 décembre 1666 Recueilly par Philidor le Père [...] l’an 1712, Versailles, Bibliothèque Municipale, Ms Mus 86, p. 69-74

- Pour d'autres sources, surtout manuscrites, voir le catalogue de H. Schneider de l'oeuvre de Lully.

ATTRIBUTION

La musique du Ballet des Muses est de Jean-Baptiste Lully.

La source B donne comme titre "Gavotte De M. de Lully. Du Ballet des Muses".

NOTE

Dans la source B, le vers 7 commence "En douceur" ; ce vers marque le début d'une nouvelle strophe. Pas d'autres variantes, à l'exception de l'orthographe et de la ponctuation. Le Nouveau recueil (source B) ne donne pas les noms des personnages chantants.