Goûtons bien les plaisirs

Goustons bien les plaisirs, Bergere,

Le temps n’en dure pas tousjours ;

La Moisson la plus chere

Est celle des Amours,

Elle ne se peut faire

Qu’au printemps de nos Jours.

Mesnageons la saison de plaire

Mesageons des momens si cours

La Moisson la plus chere

Est celle des Amours,

Elle ne se peut faire

Qu’au printemps de nos Jours.

CHANSON.

Chantée par les Bergeres Iris & Caliste

SOURCES LITTÉRAIRES

A. La Grotte de Versailles. Eclogue en musique, Paris, Ballard, 1668, p. 6

B. Suite de la seconde partie des plus beaux vers mis en chant, [Paris, Robert Ballard, 1668]¸ p. 462 [RVC-09/ 226]

C. Nouveau recueil des plus beaux vers mis en chant, augmenté […], Paris, Guillaume de Luynes, 1680, p. 462 [RVC-15/ 226]

ATTRIBUTION

B, C. "Mr. Quinault"

SOURCES MUSICALES (LWV 39/5)

D. Idylle sur la paix avec l'églogue de Versailles et plusieurs pièces de symphonie, Paris, C. Ballard, 1685, p. 87

- Pour d'autres sources, surtout manuscrites, voir le catalogue de H. Schneider de l'oeuvre de Lully.

ATTRIBUTION

La musique de La Grotte de Versailles est de Jean-Baptiste Lully. Les sources B et C donnent comme titre "Menuet de Mr. de Lully".

NOTE

L'églogue La Grotte de Versailles fut créée en 1667-1668. Elle fut reprise en 1685 sous le titre "L'Églogue de Versailles".

Pas de variantes, à l'exception de l'orthographe et de la poncutation.