Accueil‎ > ‎La vie‎ > ‎Bouvet‎ > ‎

Épitaphe Bouvet

CY DEVANT GISENT ET REPOSENT LES CORPS D’HONNORABLES PERSONNES SPIRE GOURNEAU VIVANT MARCHANT BOURGEOIS DE PARIS, NATIF DU BOURG DE CHARENTON, LEQUEL DECEDDA LE 20E JOUR DE NOVEMBRE 1631, AAGÉ DE 36 ANS ET DEMY ; ET [DE] MARIE BOUVET, SA FEMME, NATIVE DE LA VILLE DE MONTEREAU FAUT YONNE, LAQUELLE DECEDDA LE 5E JOUR DE JANVIER 1653, AAGÉE DE 53 ANS ; ET D’HONNORABLE HOMME JACQUES BOUVET, VIVANT AUSSI MARCHANT BOURGEOIS DE PARIS, NATIF DE LADICTE VILLE DE MONTEREAU, FRERE DE LADICTE MARIE BOUVET, LEQUEL DECEDDA LE 11E DE FEVRIER 1660, AAGÉ DE 60 ANS OU ENVIRON, ET QUI PAR SON TESTAMENT, PASSÉ PAR DEVANT DE SAINCT JEAN ET GODION, NOTTAIRES AU CHASTELLET DE PARIS, LE DERNIER JOUR DE JUILLET 1659, A ORDONNÉ LA TOMBE CY DEVANT ET PRESENT EPITAPHE ESTRE POSÉE ET MISE EN CETTE CHAPPELLE, ET A LEGUÉ A L’ŒUVRE ET FABRIQUE DE CETTE EGLISE SAINCT ESTIENNE DU MONT, LA SOMME DE 60tt TOURNOIS DE RENTE PAR CHACUN AN, A LA CHARGE DE PAR MESSIEURS LES MARGUILLIERS PRESENS ET ADVENIR FAIRE DIRE ET CELLEBRER EN LADICTE CHAPELLE TOUS LES MERCREDIS DE CHACUNE SEMAINE, A PERPETUITÉ, UNE MESSE BASSE DE REQUIEM POUR LE REPOS DE SON AME ET DESDICTS DEFFFUNCTS, AINSI QU’IL EST PLUS AU LONG MENTIONNÉ PAR LEDICT TESTAMENT ET LE CONTRACT PASSÉ ENTRE LESDICTS MARGUILLIERS D’UNE PART ET DAME LOUISE GOUJON, VEUFVE DUDICT FEU JACQUES BOUVET, ET GABRIEL GOURNEAU MARCHAND BOURGEOIS DE PARIS, EXECUTEUR DUDICT TESTAMENT D’AUTRE, PAR DEVANT BOURIN ET LEVESQUE NOTAIRES AUDICT CHASTELLET, LE 8E DE SEPTEMBRE 1660, ET HONNORABLE HOMME LEDICT GABRIEL GOURNEAU, NEPVEU DUDICT FEU SIEUR BOUVET SUSNOMMÉ, LEQUEL DECEDA LE …. PRIEZ DIEU POUR SON AME.

BnF, ms. fr. 8220 [MF 7248], p. 476. Transcription dans :
Épitaphier du Vieux Paris … Histoire générale de Paris, t. III, Chartreux-Saint-Étienne-du-Mont, éd. Émile Raunié, Paris, 1901, no. 1475, p. 642-643.

En 1873, des fragments de la plaque de marbre portant cette épitaphe se trouvaient "dans magasins dépendants de l'église impériale de Saint-Denis" (Inscriptions de la France du Ve siècle au XVIIIe, tome I. Paris, Imprimerie Nationale, 1873, p. 122). Ils se trouvent actuellement dans la réserve du Musée National du Moyen-Âge à Écouen, numéro d'inventaire E. Cl 12714 et 19208.

Mise en ligne le 10 février 2017
 

Comments