Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎

Tragi-comédies

Je ne donne ici que les principales éditions françaises, qui sont toutes des in-12, à l'exception de la première édition des Coups de l'amour et de la fortune ; je donne néanmoins une édition hollandaise quand elle est disponible en ligne. Pour plus d'informations sur ces éditions, ainsi que sur les nombreuses éditions hollandaises, voir la Bibliographie critique de William Brooks.

On peut consulter tout le théâtre de Quinault en ligne, dans l'édition de son Théâtre de 1715 ; voir la Bibliographie [Oeuvres de Quinault].

La généreuse ingratitude (tragi-comédie pastorale)
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne au début de 1654, ou peut-être à la fin de 1653
- Paris, Toussainct Quinet, 1656
- Paris, Toussainct Quinet, 1657
- Paris, Toussainct Quinet, 1659

Les Coups de l’Amour et de la Fortune
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1655, probablement en juin ou juillet
- Paris, Guillaume de Luyne, 1655
- Rouen [Laurens Maury] et Paris, Guillaume de Luyne, 1660
- Sujet des agremens de la comedie des Coups de l’Amour et de la Fortune. Ornée de Musique, de Dances, & de Machines. Representée par la Troupe des Comediens de Monseigneur le Dauphin, établie à Roüen
, Rouen, Laurent Maurry, 1682
- Rouen, J.-B. Besogne, s.d. (vers 1700 ?). Augmentée de nouveau d'un prologue & epilogue, mis en musique par Monsieur Heudelinne
- Comédie-Française (Théâtre de la Nation), 10 novembre 1790 (réduction en 3 actes par Imbert), manuscrit, Bibliothèque de la Comédie-Française Ms 377

Le Fantôme amoureux
Pour une documentation sur le spectacle de 1992 au Théâtre National de Strasbourg, mis en scène par J.-M. Villégier, voir au département des Arts du spectacle de la BnF, la cote 4-COL-189. Pour plus d'informations, voir le catalogue Archives et Manuscrits.
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1656, probablement en juin ou juillet
- Paris, Claude Barbin, 1657 (achevé d'imprimer le 6 octobre 1656)
- Paris, Guillaume de Luyne, 1662
- Paris, Cicero, 1992, avec préface de Manuel Couvreur (Théâtre National de Strasbourg)
- Édition critique en ligne par Gabrielle Jeanselme
(mémoire, Paris-IV), 2009

Amalasonte
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1657, vers le 7 novembre
- Paris, Augustin Courbé, 1658, et Guillaume de Luyne, 1658 ; imprimé à Rouen par Laurens Maury
- Paris, Augustin Courbé, 1661, et Guillaume de Luyne, 1661 ; imprimé à Rouen par Laurens Maury
- [Amsterdam], Wolfgang, 1661
- Amalasonta, tragicomedia de Monsù Quinasult trasportata dall’Idioma Francese, et recitata da’ Signori Cavalieri del Clementino, nelle Vacanze del Carnevale nell’Anno MDCCCIX, Rome, Chracas, 1709 (traduction du Père Merelli ; voir S. Ingegno Guidi, "Per la storia del teattro francese in Italia", p. 66, 68, 76)

Le Feint Alcibiade
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1658, à la fin de février ou le 1er mars
- Paris, Guillaume de Luynes, 1658
- Paris, Augustin Courbé, 1658
- Rouen [Laurens Maury] et Paris, Guillaume de Luyne, 1661
- Paris, Augustin Courbé, 1661 (conforme à la précédente)

Le Mariage de Cambise
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1658, à la fin de l'été
- Paris, Guillaume de Luyne et Augustin Courbé, 1659

Stratonice (http://data.bnf.fr)
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne le 2 janvier 1660 (voir la lettre de Loret du lendemain)
- Rouen [Laurens Maury] et Paris, Guillaume de Luyne, 1660
- Édition critique par E. Dubois, Exeter, University of Exeter, 1987 (texte de 1660)

Agrippa, roy d’Albe, ou le faux Tibérinus
- Créé à l'Hôtel de Bourgogne en 1662, dans la deuxième quinzaine d'octobre
- Paris, Guillaume de Luyne, 1663
- s.l, s.d. (Paris, Pierre Ribou ?)
- Édition critique en ligne par Krysia Roginski (mémoire, Paris-IV), 1999
Sous-pages (2) : Heudelinne Stratonice
Comments