Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Tragédies‎ > ‎

Mort de Cyrus, 1668

Pourquoi Luynes aurait-il fait paraître une nouvelle édition de La Mort de Cyrus en 1668, plusieurs années après les premières représentations d'une pièce qui ne remporta pas un succès éclatant ? Les deux éditions sont très similaires, mais une comparaison de plusieurs pages ne révèle aucun réemploi de pages de l'édition antérieure.

L'explication est sans doute à chercher dans la carrière de Quinault, de plus en plus connu dans plusieurs domaines. Déjà auteur de 14 pièces qui ont, pour la plupart, rencontré la faveur du public, son Pausanias aura du succès en novembre et sera joué devant Monsieur et Madame le 27 novembre. Pendant l'automne, on reprit Les Coups de l'Amour et de la Fortune (1655) devant les ambassadeurs russes.

Quinault est également connu pour ses airs (22 seront publiés en 1668) et pour ses contributions aux spectacles musicaux de la cour : Le Carnaval fut donné en janvier 1668, La Grotte de Versailles en avril. Il fréquente les salons galants et la cour, où il est Valet de chambre du roi depuis 1660. Il sera élu à l'Académie Française en 1670.
Comments