Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Poésies diverses‎ > ‎Action de grâces de 1687‎ > ‎

Peintures

Voici trois des peintures qui décorèrent l'église des Pères de l'Oratoire le 8 février 1687 et sous lesquelles on trouve des vers de Quinault. Pour plus de détails, voir Gaëlle Lafage, Charles Le Brun. Décorateur de fêtes.




ACTIONS DE GRACES POUR LA GUERISON DU ROY
Tableau de Jean Jouvenet

La France et son peuple rendent grâce à Dieu pour le rétablissement du roi. En bas,les armes de France et deux anges qui chassent la Crainte, représentée par une femme qui tient un lièvre (voir le premier vers de Quinault) et la Douleur,
représentée par une femme qui est rongée par un serpent.












L'EGLISE VICTORIEUSE DE L'HERESIE

Tableau d'Antoine Coypel, probablement avec l'aide de Charles le Brun.

L'Église tient un bouclier orné du portrait du roi. Plus bas, les armes de France et de Navarre sont entourées de la Vérité terrassant l'Hérésie (à gauche) et de la Foi triomphant de l'Impiété (à droite).








MISSIONS DANS LES PAÏS LES PLUS ÉLOIGNEZ
Tableau de Louis de Boullogne le jeune (dessin préparatoirre)

On voit "sur un rivage de la mer un amas du peuple de ces climats reculez" (livret) un missionnaire en train de prêcher. Derrière lui, un autre missionnaire explique le catéchisme aux infidèles.








Comments