Joliveau

Livret revu par Nicolas René Joliveau (?-1790)
Paris, Pierre-Robert-Christophe Ballard, 1770
Livret manuscrit, F-Pc/ ThB 2269, légèrement différent du livret imprimé

Le livret est sévèrement amputé, mais moins que dans les versions des livrets de Quinault en trois actes par Marmontel quelques années plus tard. Des 916 vers des cinq actes de Quinault, il reste 546, auxquels Joliveau ajouta 81 niuveaux. Le livret suit l’intrigue de l’original d’assez près jusquà la scène 7 de l’acte IV, mais le reste est une version raccourcie des scènes 5-7 de l’acte V de Quinault, avec une allégorie à la fin où l’Amour et Hébé sont unis par l’Hymen.

La musique de Lully fut revue par François Rebel (1701-1775), François Francoeur (1698-1787), Bernard de Bury (1720-1785) et Antoine Dauvergne (1713-1797).
F-Pc/ D.12.652 (1, 2)

Cette nouvelle version fut créés à Versailles en 1770, pour l’inauguration de l’Opéra Royal à l’occasion du mariage entre le Dauphin et Marie-Antoinette.

Un colloque consacré à cette révision de 1770 eut lieu à Versailles du 15 au 17 janvier 2016. Les actes seront publiés plus tard.

Comments