Campein

Stanislas CAMPEIN (1753-1830)
Il est difficile de dater cette composition. Selon le New Grove Dictionary of Music, Campein fit représenter ses premières oeuvres dramatiques en 1779, et elle figure dans une liste de ses ouvrages non représentés dressée en 1813. Cette liste n'est pas par ordre alphabétique, mais probablement pas par ordre chronologique non plus, puisque le premier ouvrage, Electre, fut répété en 1812.

La liste fait partie d'une sorte de testament, daté le 13 mars 1813 :
« Ma femme, et mes chers Enfans, Voici l’héritage, que votre père vous laisse : il peut vous enrichir, s’il plait au tout-puissant. […]
Les Poëtes sur lesquels j’ai travaillé, sont les plus grands Poëtes de la littérature française. Ce qui doit vous faire croire, et esperer, que ces ouvrages seront écoutés avec plaisir. […] »
Paris 3 mars 1813
[signé] Champein

On trouve aussi dans cette liste Psyché et Bellérophon, dont les livrets sont attribués à "Corneille" (Thomas Corneille).

La partition autographe est disponible sur Gallica. Après l'avoir regardée très rapidement, il me semble que Campein suit le livret de Quinault très fidèlement.

Comments