Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Airs‎ > ‎Airs de Quinault, liste par incipit‎ > ‎

Qui te rend depuis peu

Qui te rend depuis peu la couleur si mauvaise ?
Où diable as-tu donc pris ce teint de Trépassé ?
Camarade, dis-moy, qu’as-tu qui te déplaise ?
Es-tu des malheureux ? pauvre Homme, es-tu taxé ?
Amy, que ton chagrin
Par ce doux jus s’appaise ;
Sauve-toy dans le Vin,
De la fureur des Seize.

SOURCES LITTÉRAIRES
A. Recueil de tous les plus beaux airs bachiques […], Paris, Guillaume de Luyne ou Robert Ballard, 1671, p. 229 [RVC-14/ 214]

ATTRIBUTION
A.  "M. Quinault".

SOURCES MUSICALES
B. Chansons pour danser et pour boire VI, Paris, Robert Ballard, 1668, f. 30v-31r

ATTRIBUTION
La source A donne comme titre "Air. B.D.B." (Bertrand de Bacilly).

NOTE
    Pas de variantes, en dehors de la ponctuation et de l’orthographe.
    Forme AABB. La source B donne les paroles des vers 3-4 sous celles des vers 1-2.

Comments