Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Airs‎ > ‎Airs de Quinault, liste par incipit‎ > ‎

Que vous connaissez peu

Que vous connoissez peu trop aymable Climeine,
Le pouvoir de vos yeux & l’estat ou je suis :
Vous me dites toûjours qu’il faut briser ma chaisne ;
Mais, hélas ! inhumaine,
Vous ne dites pas si je puis.

S’il faut rompre mes fers pour voir finir ma peine,
J’ayme encor mieux les maux que vous me reservez :
N’aymez plustost jamais, & laissez-moy ma chaisne ;
Mais, hélas ! inhumaine,
Aymez pourtant si vous pouvez.

SOURCES LITTÉRAIRES
A. Nouveau recueil des plus beaux airs de cour […] Seconde partie, Paris, Estienne Loyson, 1666, p. 480 [RVC-06/ 155]
B. Recueil des plus beaux vers mis en chant. 3me partie, […], Paris, Robert Ballard et l’éditeur, [c. 1667], p. 237 (F-Pn Rés. Vm. Coirault 165) [RVC-10/ 201]
C. Suite de la troisième partie des plus beaux vers qui ont été mis en chant, [Paris, Robert Ballard, 1667], p. 480 [RVC-11/ 155 ; réémission de RVC-06]

ATTRIBUTION
A, B, C.  "Mr. Quinault".

SOURCES MUSICALES
D. Livre d’airs de différents auteurs, VIII, Paris, Robert Ballard, 1665, f. 11v-12 [LADDA 1665-10]
E. [Recueil d'airs manuscrits], F-Pn/ Vma ms. 958, p. 74

ATTRIBUTION
Les sources A, B, et C donnent comme titre "Air de Mr. Batiste" (Jean-Baptiste Lully).
La musique de cet air est également attribuée à Lambert.

NOTE
VarianteS, en dehors de l'orthographe et de la ponctuation :
   v. 1 : Source E, "[...] trop aymable Silvie" (erreur manifeste, à cause de la rime)
   v. 6 : Source B, "S'il faut briser"
Je suis l'exemplaire F-Pn Rés. Vm. Coirault 165 de la source B ; d'autres exemplaires de cette source, que je n'ai pas encore vus, sont peut-être légèrement différents.
Comments