Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Airs‎ > ‎Airs de Quinault, liste par incipit‎ > ‎

Plaisirs, voici le temps

Pour la Convalescence du Roy.

Plaisirs, voicy le temps qui vous est destiné,
Nous n’avons plus de larmes à répandre ;
Du plus fameux des Roys le mal est terminé :
La Mort avoit osé prétendre
De nous le prendre ;
Mais le Ciel qui nous l’a donné
A pris le soin de nous le rendre.
SOURCES LITTÉRAIRE
A. Suite de la première partie du recueil des plus beaux vers qui ont esté mis en chant, Paris, Charles de Sercy, 1661¸ p. 387 [RVC-02/ 100]

ATTRIBUTION
A. "Mr. Quinault".

SOURCES MUSICALES
B. Livre d'airs de différents auteurs, IV, Paris, Robert Ballard, 1661, f. 36v-37 [LADDA 1661-35]

ATTRIBUTION
La source A donne comme titre "Air de Mr. Lambert" (Michel Lambert).

NOTE
On ne peut pas dater avec exactitude cette convalescence royale. Comme le dit A.-M. Goulet, "Comme nous n'avons rien trouvé de précis pour les années 1660 et 1661, nous en concluons que le texte de l'air est un peu ancien et renvoie à la scarlatine de 1658, ou bien qu'il évoque une convalescence anodine du roi" (Poésie, musique et sociabilité, p. 405).
Pas de variantes, à l'exception de l'orthographe et de la poncutation.
Comments