Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Airs‎ > ‎Airs de Quinault, liste par incipit‎ > ‎

Chantez petits oiseaux

Chantez, petits Oyseaux, dans la Saison nouvelle ;
Chantez, chantez, vous estes tous contens ;
C’est pour vous qu’est fait le Printemps :
Mais une Beauté trop cruelle
Fait languir mes tendres amours,
Par une froideur eternelle :
Ah ! ce n’est pas pour moy que sont faits les beaux jours.

SOURCES LITTÉRAIRES
A. Nouveau recueil des plus beaux airs de cour, Paris [1669] (fin 1669), p. 124 [RVC-13/ 123]
B. Nouveau recueil des plus beaux vers mis en chant, augmenté […], […], Paris, Guillaume de Luynes, 1680, p. 536 et [RVC-15/ 123]. Dans l'exemplaire F-Pn/ Rés. Vm. Coirault 164, la même page est reproduite à la fin du volume, p. [592] ; il s'agit peut-être d'une erreur de reliure.

ATTRIBUTION
A, B.  "Mr. Quinault".

SOURCES MUSICALES
C. Airs de M. Lambert, Paris, Christophe Ballard, 1689, p. 171-174

ATTRIBUTION
Les sources A et B donnent comme titre "Air de Mr. Lambert" (Michel Lambert).

NOTE
Pas de variante entre les deux sources littéraires.
Dans les Airs de M. Lambert (source C), les vers 4-6 sont différents :
Mais pour moy ma peine est cruelle,
Je languis & souffre toûjours
Pour une Bergere infidelle,

DISCOGRAPHIE
Bien que l'amour. Airs sérieux et à boire. Les Arts Florissants, dir. William Christie. Harmonia Mundi, 2016. 1 CD.
Comments