Accueil‎ > ‎L'Oeuvre‎ > ‎Airs‎ > ‎Airs de Quinault, liste par incipit‎ > ‎

Après mille rigueurs

Apres mille rigueurs, vous partez donc, Climene,
Sans aucun soin des maux où vous m’abandonnez :
Dûssiez-vous revenir encor plus inhumaine,
Hélas ! Cruelle, revenez.

Je ne me plaindray plus de vous voir insensible,
Je consens aux tourmens que vous me destinez ;
Augmentez vos rigueurs encor, s’il est possible,
Au moins, Cruelle, revenez.

SOURCES LITTÉRAIRES
A. Suite de la seconde partie des plus beaux vers mis en chant, [Paris, Robert Ballard, 1668]¸ p. 461 [RVC-09/ 225
B. Nouveau recueil des plus beaux vers mis en chant, augmenté […], Paris, Guillaume de Luynes, 1680, p. 486 [RVC-15]

ATTRIBUTION
A, B.  "Mr. Quinault".

SOURCES MUSICALES
C. Bacilly, Les trois Livres d’Airs regravez de nouveaux en deux volumes. Augmentez…, Seconde partie, Paris, chez un chandelier, 1668, p. 73-75
D. VII. Livre de chansons pour danser, et pour boire, Paris, Robert Ballard, 1669, p. xxx

ATTRIBUTION
Les sources A et B donnent comme titre "Air. B.D.B." (Bertrand de Bacilly).

NOTE
Je n'ai pas encore vu la source D.
Bacilly cite plusieurs passages de cet air comme exemples des ports de voix, dans ses Remarques sur l'art de bien chanter, Paris, 1679, p. 157-161.
Comments