Accueil‎ > ‎Images‎ > ‎Gravures‎ > ‎

Scotin

Le graveur Jean-Baptiste Scotin (1678-17?) est le fils du graveur Gérard Scotin (1643-1715), qui signe souvent "Scotin Major". Le père grava plusieurs vignettes pour des partitions parues chez Ballard et chez Baussens entre 1710 et 1719. Continuant un peu dans la même tradition, Jean-Baptiste illustra des éditions du théâtre de la foire et des parodies du théâtre italien.

Cette gravure, très proche de celle d'Edelinck, se trouve dans un tiré-à-part de la Vie de Boscheron, imprimée en tête du Théâtre de Quinault en 1715. Elle paraît à la première de quatre pages préliminaires, suivie d'une page blanche et du privilège (Bib. de l'Arsenal, GD-24459). C'est probablement le portrait dont il est question dans une annonce parue dans le Journal littéraire daté de novembre-décembre 1714, p. 451: «  : P. Ribou, sur le Quay des Augustins, vient de donner au Public le Théatre de M. Quinault, contenant ses Tragédies, Comédies, & Operas. Derniére Edition augmentée de la Vie de cet Auteur, d’une Dissertation sur ses Ouvrages, de l’Origine de l’Opera &c. le tout enrichi de Figures & de son Portrait, en 5. vol. in 12. ». Néanmoins, on ne trouve pas de portrait dans cette édition du Théâtre de Quinault, ni dans ceux de 1739 et de 1778.



Comments