Accueil‎ > ‎Images‎ > ‎

Felletin

Certains ont pu croire, pendant assez longtemps, que Quinault naquit à Felletin, dans le département de la Creuse. Avant de se rendre à l'évidence fournie par l'acte de baptême à Paris (découvert par Beffara à la fin du XVIIIe siècle), les Felletinois érigèrent en 1848 une statue à l'honneur de Quinault. Elle porte deux inscriptions :

1851 / A / PHILIPPE / QUINAULT / MEMBRE DE / L'ACADEMIE / FRANCAISE / ET DE / CELLE DES / INSCRIPTIONS / ET BELLES / LETTRES / NE A / FELLETIN / L. 3 JN 1635

1851 / CE / MONUMENT / A ETE  ELEVE PAR / LA VILLE EN / L’HONNEUR / DE PHILIPPE / QUINAULT / ILLUSTRE / POETE LYRI- / QUE NE A / FELLETIN / L. 3 JN 1635


L'origine de la légende de la naissance de "l'illustre poète lyrique" à Felletin semble remonter jusqu'à une nouvelle aujourd'hui perdue, L'Amour sans faiblesse, qui serait autobiographique. Dans ce texte, décrit par Boscheron dans une version manuscrite de la vie de Quinault, le héros est natif de Felletin. Boscheron écrivit dans la version publiée de sa Vie
(en tête de l'édition des Oeuvres de 1715) que Quinault était de Paris, mais on lit dans la version maunscrite que L'Amour sans faiblesse "a longtems courüe, en manuscrit, dans le monde".

Pour de plus amples informations, voir Gros, Quinault, p. 1-3 Brooks, Philippe Quinault, Dramatist, p. 25-28 et 276 ; Duval, Esquisses marchoises; Jal, Dictionnaire. On lit dans ce dernier une belle appréciation des vers de Quinault : même après que les Felletinais ont reconnu que leur erreur était complète, "la fontaine continua à couler sous le buste du poëte, abondant et limpide, dont Lulli aimait les vers énergiques ou galants, mais toujours harmonieux, qui se prêtaient complaisamment aux volontés du musicien".

Felletin (Creuse), statue de Philippe Quinault
Comments