Accueil‎ > ‎Appréciations‎ > ‎

Regnard

Jean-François Regnard (1655-1709)

[...]
Que d'autres, plus hardis, dans ces nobles travaux,
S'efforcent d'imiter Racine et Despréaux :
Mais moi, je n'irai point, trop altéré de gloire,
Honorer le triomphe acquis à leur victoire ;
Content de t'admirer dans un vol glorieux,
Je te suivrai, QUINAULT, et du coeur et des yeux.


Jean-François Regnard, "Épître à Monsieur Quinault"
Selon la chronologie dans Regnard, Comédies du théâtre italien, éd. Alexandre Calame, Genève, Droz, 1981, p. 21, Regnard écrivit cet épître en 1686-1687.
Voir le texte complet sur Gallica, dans l'édition des Oeuvres complètes de Regnard, 1820

Regnard a parodié plusieurs airs des livrets de Quinault dans La Naissance d'Amadis.
Sous-pages (1) : La Naissance d'Amadis
Comments