Accueil‎ > ‎Appréciations‎ > ‎

Du Cerceau

Dans “La Nécessité de la critique, ou le Grand Prévôt du Parnasse”, le Père Jean-Antoine du Cerceau (1670-1730), présente Boileau comme le prévôt choisi par Apollon, jamais pris en défaut sauf dans sa critique de Quinault.

    Quinault, par la foule emporte,
Quinaut [sic] même fit la culbute ,
Mais un appel interjetté
Le vengea bientôt de sa chûte.
On vit les Muses en rumeur
A l'envi prendre en main sa cause,
Quelques gens de mauvaise humeur
Vouloient pousser plus loin la chose,
Insistant qu'on fît au plûtôt
Le procès au pauvre Prévôt.
Mais hélas ! qu'un Prévôt s'échappe,
Cela est digne de pardon,
Il n'est pas infaillible, non,
Plus ne prétendroit fût-il pape.
   Cependant les plus emportez,
Dans cette emeute generale,
Etoient les Rimeurs maltraités ;
Les Cotins chefs de la cabale
Murmuroient & crioient tout haut,
Voyez-moi ce Prévôt de bale,
Il n'a pas épargné Quinault.
Mais Phoebus d'un [sic] œillade fiere,
Les rejettant avec mépris,
Leur dit d'un ton ferme & severe,
Paix, canailles de beaux esprits,
Qui n'avez fait ici que braire ;
Si sur Quinault on s'est mépris,
J'y veillerai, c'est mon affaire.
Quant à vous, perdez tout espoir,
Et ne me rompez plus la tète,
Mon Prévôt a fait son devoir.
    Ainsi se calma la tempête,
Et Quinault s'étant présenté
Dans ses griefs fut écouté ;
On déclara, veu la requête,
Bien appelé comme d'abus,
Et le Prévôt resta camus :
Il fut même sur le Parnasse
Reglé sans contestation,
Qu'auprès d'Orphée & d'Amphyon
Il iroit reprendre sa place ;
Et puis Phoebus d'un air humain
Lui mit sa propre lyre en main ;
Non que la sienne fut usée ;
Mais par un noble & fier dédain
De la voir à tort méprisée,
En tombant il l'avoit brisée ;
On en fit recüeillir soudain
Tous les morceaux jusques au moindre,
Mais on les recueillit en vain,
Et l'on ne put les bien rejoindre.
    Tel fut le destin de Quinault,
Seul de tous où le Commissaire,
A son égard un peu Corsaire,
Se soit trouvé pris en défaut.
Pourtant en paya-t-il l'amande,
Et de mainte Muse en courroux
Essuya verte reprimande,
On a dit même quelques coups ;
Dans tout le reste irreprochable,
Faisant sa charge avec hauteur,
A tout mauvais & sot Auteur
Il fut Prévôt inexorable.
[…]

Du Cerceau, Recueil de poésies diverses, Amsterdam, Pierre Humbert, 1715

Ce texte parut dans Le Mercure galant de février 1714, p. 77-83 ; il y a quelques variantes, en dehors de l'orthographe et la prononciation :
- au vers 12, on trouve "Le cas est digne de pardon"
- au vers 22, "un oeillade" est corrigé en "une oeillade"
- 8 vers avant la fin, on trouve "S'etoit trouvé pris en défaut"
Une version abrégée parut dans Le Nouveau Mercure galant de juin 1714, p. 202-207

Comments