Accueil‎ > ‎Appréciations‎ > ‎

Beffara

Quinault (Philipe) né à Paris le [blanc] 1635. Eleve pour la poesie, de Tristan L’Hermitte, entra en qualité de clerc chez un avocat au Conseil. Le succés de ses premieres pieces de théatre lui merita l’estime d’un Marchand qui aimoit la Comedie. Il pria Quinault de prendre un appartement dans sa maison, et ce marchand etant mort notre auteur arrangea les afffaires de sa succession et epousa sa femme dont il eut 40 000 ecus de bien. Il achetta une charge d’auditeur en la Chambre des Comptes en 1671, avoit eté reçu a l’Academie Françoise l’année precedente, fut honoré du Cordon de St. Michel et mourut à Paris le 26 9bre. 1688 agé de 53 ans riche de plus de 100,000 Ecus.
Paris, BnF, Opéra, manuscrit Rés. 602, p. 614
Une liste des opéras de Quinault commence en bas de la page et continue p. 615-616
   
   La notice biographique ci-dessus, adaptée des Anecdotes dramatiques de La Porte, est extraite du manuscrit du Dictionnaire de l'Académie Royale de Musique de Beffara. On trouve dans le manuscrit Rés. 603 des extraits de plusieurs dictionnaires biographiques, copiés par Beffara et un assistant -- Boscheron (Vie imprimée), La Borde, La Porte, Fétis, le recueil Chef d'oeuvres lyriques, et al.
   Beffara se décrit ainsi dans un de ses manuscrits (Bnf, NAF 1007, f. 92r) : « Louis François Beffara, né a Nonancourt (Departement de l’Eure) le 23 aoust 1751., Commissaire de Police de Paris depuis novembre 1792 jusqu’en fevrier 1816. » ; il est décédé en 1838. Ce chercheur indéfatigable a amassé une quantité énorme de documents sur l'histoire du théâtre lyrique et sur Molière et sa famille ; même sans les plus de 80 volumes qui auront été détruits dans l'incendie de 1871, il nous reste plus de 30 volumes, pour la plupart de plusieurs centaines de pages in-folio ; voir la Bibliographie pour ceux qui contiennent des pages sur Quinault.
   C'est grâce à Beffara que nous avons des copies d'extraits de plusieurs registres paroissaux, détruits dans l'incendie de 1871. En cherchant des actes sur Molière et sa famille, il en a trouvé beaucoup sur Quinault, dont son acte de baptême. Son nom paraît donc souvent dans ma liste de Sources.
Comments