Accueil‎ > ‎Appréciations‎ > ‎

Amin Maalouf

Amin Maalouf, élu à l'Académie Française en 2011, a publié en 2016 un beau livre où il raconte "la vie et les aventures" (quatrième de couverture) des dix-huit occupants de son siège à l'Institut. Les pages 45-58 sont consacrées à Quinault. En voici un petit extrait :

   Homme talentueux, habile et avisé, il avait acquis en son siècle un statut comparable à celui des plus grands écrivains. Et personne ne fut surpris lorsqu'il fut élu, en mars 1670, à l'Académie française, Même si certains faisaient la moue. Tel Boileau, qui s'était promis de mettre de l'ordre dans les lettres, et qui distribuait satisfecit et blâmes. Il aimait bien l'homme, disait-il, mais pas le style, qu'il jugeait doucereux. [...]
   Sans vouloir démêler ce qui relève de la critique jusfifiée et ce qui relève de la cabale entre écrivains et entre courtisans, il est clair que le quatrième titulaire du fauteuil fut à la fois le bénéficiaire et la victime des modes de son temps.

Un fauteuil sur la Seine. Quatre siècles d'histoire de France
Paris, Grasset, 2016, p. 46-47
Comments